Société archéologique et historique de l'île aux Tourtes

Société archéologique et historique de l'île aux Tourtes

Vous êtes ici: Accueil » Fouilles archéologiques » Interventions archéologiques avant 1990
  • Page précédente : Page précédente
  • Imprimer sans les images
  • Page suivante : Page suivante

Interventions archéologiques avant 1990

Nous savons très peu de choses sur les interventions archéologiques dans l’île aux Tourtes avant 1990. Dans un texte publié en 1926 dans l’Action Française sous le pseudonyme de Louis Deligny, Olivier Maurault, prêtre sulpicien, nous apprend que des objets furent trouvés. Des fouilles ont donc été entreprises puisque des artefacts ont été recueillis. Nous n’avons aucune idée des proportions qu’ont prises les recherches sur le terrain.

Par la suite, il semble qu’il y ait eu une intervention en 1957 faite par Roy Wilson et une autre vers 1970 par Jean-Pierre Cloutier, mais aucun rapport ou dossier n’a été remis aux instances gouvernementales.

Il est permis de penser que les différents propriétaires de l’île ont sans doute fouillé le site et déniché des objets témoignant de la présence dans l’île des Amérindiens ou des Français. Gilbert Nicéphore Brabant, en pratiquant une excavation en 1881, a peut-être fait les premières découvertes archéologiques connues à l’île aux Tourtes. En creusant pour installer un cellier, encore visible de nos jours, et en asseyant les fondations d’une maison, il a trouvé de frêles os humains, des boulets de canon, des objets de facture amérindienne et une pièce en argent du dix-huitième siècle. Par la suite, le docteur Peter Élie Brown a fait construire quelques chalets en périphérie de l’île et fait aménagé des sentiers.

Société archéologique et historique de l'île aux Tourtes
51 rue Jeannotte, Vaudreuil-Dorion, Québec, J7V 6E6
450-455-5588

Une réalisation de : Isabelle Aubuchon

Site propulsé par CMS Made Simple 1.11.2.1 Isabela

Dernière mise à jour 30 octobre 2012